type a

Définition du tissu conjonctif

Le tissu conjonctif

Le tissu conjonctif est un tissu de soutien (relativement solide) pour tous les autres tissus vivants du corps humain. Il est innervé, vascularisé, doté d’une technologie organique de haute précision. Son rôle principal consiste à nourrir et protéger les organes qu’il entoure.

Le tissu conjonctif est présent partout dans le corps humain. C’est le plus abondant et le plus répandu des tissus, dans presque tous les organes y compris l’os. La peau est particulièrement riche en tissu conjonctif.

Il peut varier quantitativement dans certaines conditions, en différents lieux et possède un mode de transmission d’informations et des plans d’organisation tout à fait précis, induits par les nécessités de l’organogénèse. C’est de cette façon qu’il participe en superficie à délimiter les plans cutanés et sous-cutanés, puis les différents groupes musculaires avec leurs tendons jusqu’à leurs fibres les plus profondes. Il constitue également les plèvres, le tissu interstitiel des lobes, lobules, alvéoles pulmonaires, la capsule hépatique, ainsi que les ligaments, revêtements péritonéaux bien connus de l’anatomie descriptive, etc. ; et tout cela à partir d’une origine commune primitive (les cellules mésenchymateuses).

Le tissu conjonctif est le garant d’un équilibre fonctionnel entre  tous les systèmes et  sous-systèmes organiques pour maintenir le potentiel de notre homéostasie.

Laisser un commentaire